Biographie

Né en 1957 à Dole (Jura), Sylvain Marchal fait ses études musicales à l’Université de Strasbourg ainsi qu’au Conservatoire National de Région où il remporte plusieurs prix en clarinette, formation musicale et musique de chambre. Il complète sa formation par des études et stages en direction d’orchestre, écriture, pédagogie… tout en revendiquant une large part d’autodidaxie dans son parcours.

Très tôt, il débute une carrière de pédagogue et enseigna la clarinette, le solfège et la musique d’ensemble dans de très nombreuses écoles de musique de la région Alsace.

En 1982 et jusqu’à 2003, il participe à la création et prend la direction de l’école municipale de musique de Mundolsheim, école aujourd’hui devenue Ecole Intercommunale de Musique « Ravel »qui associe les communes de Mundolsheim, Lampertheim et Vendenheim pour former un établissement comptant quelques 450 élèves.

En parallèle, il continue une activité de clarinettiste dans diverses formations aussi bien amateurs que professionnelles dont le Quatuor de clarinettes « CAHUZAC » qui, durant plus de douze ans d’existence, parcourt la région et au delà et enregistre en 1997 un C.D. largement salué par la critique. 

De 1981 à 2004, il prend la direction de l’Orchestre d’harmonie de la Société de musique de Mundolsheimavec lequel il se produit fréquemment en concert, développant de nouvelles pistes autour du répertoire et accueillant de nombreux invités (solistes, chœurs, artistes divers…) un C.D « Voyages » venant concrétiser ce travail en 1998.

De septembre 2003 à fin 2004,  il dirige l’Orchestred’Harmonie de l’Electricité de Strasbourg, orchestre d’entreprise classé en division d’honneur (CMF), avec qui il a fait la création mondiale de « Tableaux de vents » de Philippe Geiss, à l’occasion du festival « EOLIA – Strasbourg 2004 »

Le Jazz ne fut pas absent des activités de Sylvain Marchal, puisqu’il dirigea durant de nombreuses années un Big-Band « Argentoratum Jazz orchestra » composé d’éminents musiciens de la région, ensemble pour lequel il écrivit plusieurs pièces.

En 1985, suite à un concours de recrutement, ses activités professionnelles se précisent avec l’obtention du poste de conseiller artistique permanent de la Fédération des Sociétés de Musique d’Alsace. Ce poste, le premier en France, l’amene à de multiples rencontres et lui permet de développer d’importantes actions de formation (par ex, l’Harmonie-Ecole qui rassemble chaque année plus de 150 jeunes musiciens durant presque un mois de stage estival) et de diffusion (EOLIA – Concours International pour Orchestres d’Harmonie de Strasbourg…) tout en poursuivant des recherches sur le répertoire, son histoire et son développement en compagnie de multiples partenaires. Il poursuit cette activité dans le cadre de Cadence (pôle musical régional) jusqu’en septembre 2019.

En 1996, un de ses rêves se réalise, celui d’aborder le répertoire pour orchestre symphonique classique, avec sa nomination à la tête de l’Orchestre symphonique des jeunes de Strasbourg,une phalange de 50/70 musiciens avec laquelle se succèdent concerts, tournées (France, Québec, Italie, Grèce, Autriche, USA, Pologne, Croatie, Slovénie,…), créations et de multiples expériences originales (CD : « une clé pour l’Europe » 2005 – « Live OJS » 2008 – « OJS au PMC » 2010 – « Symphonic Circus » en 2015, etc.)

... Mais aussi :

  • CMF – ADIAM 67 – UFF – CDMC 68 – ADDIM 70 – Fédérations musicales CMF : Ain, Vosges, Vienne, Franche-Comté, Sarthe – ADIAM 52 – Région Bourgogne – Médiathèque du Haut-Rhin (stages, cycles) – Université Ouverte de Franche-Comté – Musique et Danse en Poitou-Charentes (dans le cadre du D.E) – ARIAM Ile de France – ASSECARM Lorraine – ARCADE/PACA (dans le cadre du D.E) – ADDM de l’Ain – ADDIM Moselle – Musique et danse en Bourgogne – Maison des pratiques artistiques en amateur de la Ville de Paris – étude sur la musique au pays de Lamballe
  • Responsable du conseil national artistique de la Confédération Musicale de France
  • Concepteur et responsable du suivi de l’enquête sociologique sur les orchestres d’harmonie, réalisé en Alsace avec l’Observatoire des politiques culturelles et une équipe de chercheurs de sociologues du département Sciences Politiques de l’Université de Strasbourg et du CNRS, publication d’un ouvrage « les mondes de l’harmonie » aux éditions la Dispute
  • Coauteur de l’ouvrage « Harmonies 2000 »– Concepteur du livre-photos « Sons vus ici et ailleurs »– rédacteur de « une pratique créatrice : l’orchestre d’harmonie» – co-rédacteur (avec Philippe Nahon, Philippe Ferro et Éric Valdenaire) d’un ouvrage sur le répertoire pour orchestre à vent, éditions de la Cité de la Musique, Paris – rédacteur occasionnel pour plusieurs revues musicales – rédacteur des quatre opuscules de la FSMA sur les pratiques musicales en amateur, d’après des enquêtes et divers actes de colloque
  • Concepteur et porteur du plan de recherche « Alsace, terre de musique et de musiciens » de la FSMA – 2012 et suivantes – rédacteur des ouvrages édités : Alsace, terre de musique et de musiciens, volumes 1 & 2 – hors série consacré à l’Alsace bossue
  • Co-responsable de la mission d’étude nationale sur l’encadrement professionnel des amateurs « Calliope et Euterpe » – co-rédacteur de l’opuscule « note d’opportunité – 2014 » et du « guide à destination des établissements d’enseignement et de pratique musicale en milieu associatif – 2017 » dans le cadre de cette mission.